« Calm For Dreamers », des étoiles pour les rêveurs

CalmForDreamers_site

Des étoiles pour les rêveurs : Rencontre avec Gaëlle, entrepreneuse et créatrice de la marque éthique et responsable « Calm For Dreamers »

 

« Calm For Dreamers » c’est de la douceur et de la poésie pour les petits et grands rêveurs. Dans son atelier niché au cœur de la Haute-Savoie, Gaëlle, la créatrice, fabrique des mobiles et autres objets de décoration pour les enfants de 0 à 99 ans, le tout de manière éthique, et responsable.

Calm For Dreamers, une marque qui s’inspire de la nature

« Calm For Dreamers » c’est donc avant tout une marque éthique et responsable. Ses matériaux de prédilection, essentiellement du bois non traité et du feutre fabriqué au Népal, à la main, dans le respect du travail des femmes et la garantie « Children Labor Free ». Des matériaux simples pour des objets déco doux et poétiques.

Ses collections s’inspirent de la nature et évoquent la forêt, ses couleurs, ses formes, sa fragilité. A travers ses créations, le message de Gaëlle est simple, nous devons réapprendre à vivre en harmonie avec cette nature, en prendre soin et mesurer notre chance face à tout ce qu’elle nous offre.

Un leitmotiv partagé par toute la famille : « Ici, on adore le seconde main, jardiner, réparer… » explique t-elle, « On fabrique beaucoup de meubles nous-même, et je fais mes produits ménagers avec des huiles essentielles. C’est un véritable mode de vie ».

L’entreprenariat : un choix qui s’est imposé mais une aventure assumée pour Calm For Deamers 

Gaëlle est issue d’un master en communication marketing. Dans une autre vie, elle travaillait pour une grosse enseigne d’agro-alimentaire. Son travail consistait à rendre glamour des produits qui ne l’étaient pas vraiment. En 2014 son mari William ayant trouvé un poste à Genève, toute la famille emménage en Haute-Savoie. Gaëlle recherche sans succès un poste pendant plus d’un an. A cette époque, ils sont déjà parents de deux jolies têtes blondes, Oscar et Marceau. Elle crée déjà des objets de décoration qu’elle vend sur une plateforme en ligne, plus pour le plaisir de créer qu’avec l’ambition d’en faire une activité à part entière. Mais par la force des choses, ne trouvant pas de travail, l’idée germe dans son esprit. Pourquoi pas ?

L’entrepreneuriat, Gaëlle ne l’a donc pas réellement choisi, il s’est imposé à elle. Mais elle ne le regrette pas, au contraire. Au bout de deux ans, elle a créé son propre site, l’aventure « Calm For Dreamers » commence.

Vivre de sa passion ce n’est pas de la chance mais du travail 

Vivre de sa passion, ce n’est pas de la chance, c’est du travail, de l’investissement, beaucoup d’investissement (personnel mais aussi financier). Rien n’est jamais acquis, tout doit se construire, jour après jour, garder le cap n’est pas toujours facile. Pour la créatrice de Calm For Dreamers, « le plus difficile est de continuer lorsque l’on traverse une mauvaise période : baisse d’activité, retours de produits, perte de colis par la Poste, copie de produits, commentaires sur les réseaux sociaux,etc. Il faut s’accrocher, ce n’est pas simple une aventure comme celle-ci ! ». Mais pour elle, les échecs et les difficultés sont formateurs et permettent d’avancer. Elle trouve sa motivation dans ses créations, les nouvelles collections, ses inspirations et la légèreté du produit final. Tout est question d’équilibre.

Trouver l’équilibre : le Saint Graal de l’entrepreneur

Trouver l’équilibre est une préoccupation très à la mode à notre époque. Et la réponse semble être des plus subjectives, chacun plaçant dans cette quête des attentes très personnelles. Pour Gaëlle, l’équilibre réside dans le fait de respecter ses valeurs. Le calme intérieur et la sérénité sont ceux à quoi elle aspire le plus dans la vie. Calm For Dreamers en est le reflet avec des produits qui inspirent le calme, la méditation, le repos et qui respectent la Terre et les Hommes dans leur conception. Tout y est.

Pour ce qui est de l’équilibre travail / famille, et bien, son secret c’est qu’il n’y ait pas d’équilibre ! Gaëlle s’organise au jour le jour, en travaillant parfois tôt le matin ou tard le soir, voire le dimanche, selon les besoins. « Une journée type ? Il n’y en a pas ! ». Cette liberté d’organisation leur convient très bien à elle et sa famille, car elle lui offre le temps nécessaire pour son travail mais aussi pour les siens. D’ailleurs quand on lui demande qu’elle est sa plus grande réussite, Gaëlle répond sans hésiter « mes enfants, leur éducation. Je suis contente des valeurs que nous avons su leur transmettre jusque là. Ensuite, je dirais mon travail ! Car je l’ai créé et il me convient bien ».

Pour voir le reportage complet de Calm For Dreamers c’est ici !

Pour visiter le site de Gaëlle et découvrir ses créations c’est par là !

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email